Isabella Soupart
Performing Arts
Isabella soupart Biography

A propos d'Isabella Soupart

Isabella Soupart est une chorégraphe, metteuse en scène et artiste visuelle, basée à Bruxelles.

Elle compose ses pièces en suivant une logique avant tout sensorielle. Son travail tourne autour de la chorégraphie comme moyen de navigation entre les différents médias comme le son, le texte, la voix, l’image, l’espace, la lumière, les mouvements corporels et les arts plastiques. Ses productions singulières, transcendent les limites de la performance, du théâtre, de la danse, de l’art vidéo, de l’installation, du cinéma et de l’art sonore.

Elle met en scène un univers de la fragmentation où coexistent plusieurs réalités et temporalités. Bâti comme un puzzle, ou plutôt comme un assemblage d’éléments « contradictoires » (expériences sonores, musicales et visuelles multiples), son travail renferme une réflexion tangible et rigoureusement personnelle sur la question de la création contemporaine.

Les projets de la chorégraphe induisent de nombreuses collaborations productives comme celles menées avec le plasticien belge Michel François, le plasticien anglais Jonathan Sullam, la chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker, le light designer américain Jim Clayburgh, le Quatuor à corde MP4, le photographe Danny Willems, l’artiste visuel Kurt d’Haeseleer, le sound designer Thomas Turine, l’artiste Sabrina Montiel-Soto, le musicien Ruben Martinez Orio (Ictus).

En 2007 à New-York, elle est nommée finaliste pour ses productions théâtrales par The Rolex Mentor and Protégé Arts Initiative.

Outre ses œuvres scéniques et filmiques, Isabella Soupart est aussi une actrice. Révélée au grand public dans le film Le Fils de Luc et Jean-Pierre Dardenne , elle a également joué pour le réalisateur franco-chilien Raoul Ruiz et la cinéaste berlinoise Maria Speth

Son travail est présenté sur les scènes belges et internationales, ainsi que dans les festivals, musées, galeries et espaces architecturaux. Elle bénéficie en tant que chorégraphe et metteuse en scène, en Belgique et à l’étranger, d’une reconnaissance auprès du public, de la presse écrite, des médias, et des programmateurs. Elle a été l’hôte de plusieurs scènes nationales en France et de festivals internationaux. Kunstenfestivalsdesarts à Bruxelles (BE), Koninklijke Vlaams Schouwburg (KVS), Bruxelles (BE) / Festival Ars Musica, Bruxelles (BE) / Avignon Festival IN (FR) / Red Cat Theater, Los Angeles (US) / Teatro Canovas, Malaga (ES) / Teatro José Tamayo, Granada (ES) / Teatre Lliure, Barcelona (ES) / Festival Sommerszene, Salzburg (A) / Burgtheater, Vienna (A) / Eaux– Vives, Geneva (CH) / Salzlager, Innsbruck (A) / Théâtre de la Ville de Paris (FR) / Lieu Unique, Nantes (FR) / Stoa, Helsinki (FIN) / Maison de la danse de Lyon (FR) / Le Cuvier, Bordeaux (FR) Théâtre National de Chaillot, Paris (FR) / Lantaren Venster, Rotterdam (NL) / Théâtre de la Bastille, Paris (FR) / Centro Culturel de Bélem, Lisbon (PT) / Tanzhaus, Düsseldorf (DE) / Galerie Komplot, Bruxelles, (BE), La Ferme du Buisson, Paris (FR) / Festival IN d’Avignon (FR), Festival Musiq3 Flagey, Brussels (BE), MRBAB Fine Arts Museum, Brussels (BE).

isabella Soupart press

PRESSE

Mouvement

Hamlet L’éclaté – Kunstenfestivaldesarts
Dans le vertige du temps -Gérard Mayen
Isabella soupart Partners

SUPPORT

With the support of

Hugues Bultot H&B Management Production (BE), COBRA Films (BE), Kunstenfestivalsdesarts, Bruxelles (BE), Koninklijke Vlaams Schouwburg (KVS), Bruxelles (BE) / Festival Ars Musica, Bruxelles (BE) / Avignon Festival IN (FR) / Red Cat Theater, Los Angeles (US) / Teatro Canovas, Malaga (ES) / Teatro José Tamayo, Granada (ES) / Teatre Lliure, Barcelona (ES) / Festival Sommerszene, Salzburg (A) / Burgtheater, Vienna (A) / Eaux– Vives, Geneva (CH) / Salzlager, Innsbruck (A) / Théâtre de la Ville de Paris (FR) / Lieu Unique, Nantes (FR) / Stoa, Helsinki (FIN) / Maison de la danse de Lyon (FR) / Le Cuvier, Bordeaux (FR) Théâtre National de Chaillot, Paris (FR) / Lantaren Venster, Rotterdam (NL) / Théâtre de la Bastille, Paris (FR) / Centro Culturel de Bélem, Lisbon (PT) / Tanzhaus, Düsseldorf (DE) / La Ferme du Buisson, Paris (FR) / Festival Temps d’Images-ARTE (FR) / Festival IN d'Avignon (FR).

COLLABORATION ARTISTIQUE

Michel François • Visual Artist

Michel François est un artiste conceptuel ancré dans la réalité contemporaine. Il réalise des sculptures, performances, vidéo, photographies, peintures et installations. Depuis le début de sa carrière il expose son travail en Europe, aux Etats-Unis (New York, Los Angeles, San Antonio), au Mexique, au Brésil, et au Japon. La reconnaissance internationale de cet artiste, qui vit et travaille à Bruxelles, fut également consacrée par sa participation à deux événements essentiels de l’art contemporain, la Dokumenta IX de Kassel et la 48e Biennale de Venise où il représentait son pays aux côtés de l’artiste belge Ann Veronica Janssens. Le travail de plasticien de Michel François l’a également amené à collaborer avec la chorégraphe et artiste visuelle belge Isabella Soupart pour Collision(s) 2010 et également avec Anne Teresa De Keersmaeker pour trois spectacles : Song (2009), En Attendant (2010), et Partita 2 (2013). www.xavierhufkens.com

Kurt D’Haeseleer • Video Artist

Depuis 2010 Kurt D'Haeseleer est le directeur artistique du WERKTANK (a factory for new and old media art). Le Filmfabriek se concentre sur des projets artistiques dans les domaines du graphic design, de la vidéo et du théâtre. Les travaux de Kurt d'Haeseleer existent sous forme de vidéos expérimentales et de vidéos installations comme File (2000), Lullaby (2003), Another Dress code (2003), S*CKMYP (2004), Fossilization (2005) and Pop Steroids (2005). Il a également créé les vidéos pour plusieurs productions de théâtre, danse et opéra de Guy Cassiers, Georges Aperghis, Ictus, de Parade, Isabella Soupart, Johanne Saunier,... Il est responsable du videodesign pour le Ring de Wagner par Guy Cassiers et Daniel Barenboim à la Scala de Milan et le Staatsoper de Berlin. Il a collaboré avec Inne Goris et Dominique Pauwels à la création de Hautes Herbes, présenté au Kunstenfestivaldesarts en mai 2012 et en première française à Temps D’Images 2012. www.kurtdhaeseleer.com

Jim Clayburgh • Light Designer

Jim Clayburgh est l’un des membres fondateurs du Wooster Group de New-York. L'oeuvre de Jim Clayburgh a été distinguée par un "Obie Award for Sustained Achievment" pour ses créations de décors et de lumières. Parallèlement à son travail avec le Wooster Group, Jim Clayburgh réalise les décors pour le Pepsico Festival, le New York Shakespeare Festival, pour le Ontological Hysteric Theater, Creation Company & Second Stage, Richard Foreman, David Rabe, Des McAnuff, Wilford Leach, Matthew Maguire, Jeffrey M. Jones et Isabella Soupart. Jim Clayburgh a aussi crée la lumière pour des pièces de danse de Anne Teresa de Keermaeker (Rosas) Erts (1992), Michèle Anne De Mey Katamênia (1997), Joji Inc, Wim Vandekeybus, Pierre Droulers De l'air et du vent (1996), MA (2000), Inouï (2004) Isabella Soupart et pour L'ensemble Musical Ictus et Walpurgis, ainsi que pour le Ballet de Genève (Suisse), En Knap (Slovenie). www.jojiinc.org

Jonathan Sullam • Visual Artist

Jonathan Sullam est un artiste plasticien anglais basé à Bruxelles. Les oeuvres du plasticien révèlent toutes un état d'équilibre précaire, cherchent à capturer les tensions qui précèdent la chute. De même, elles semblent être suspendues dans le temps et dans l'espace. Le plasticien est aussi co-fondateur du Mobile Institute, plateforme oeuvrant dans le champ de l’espace public au travers de performances et d’installations. Ses vidéos et sculptures appartiennent à la Wonderful Fund Collection aux côtés de personnalités issues des Young British Artists.  L’artiste est amené à collaborer régulièrement avec la chorégraphe belge Isabella Soupart, Get a Grip (2013), Steve Reich Project (2014), After Words (2015). I Love My Family (2015). www.jonathansullam.com

Eléonore Valère-Lachky • Dancer

Née en France et titulaire d’un diplôme de philosophie, Éléonore Valère-Lachky a suivi la formation de danse de l’école P.A.R.T.S (Anne Teresa de Keersmaeker). Elle a été engagée en 2004 par la compagnie Ultima Vez, de Wim Vandekeybus, où elle a notamment participé à la tournée européenne des Porteuses de mauvaises nouvelles. Elle a assisté Anton Lachky pour la création de Heaven is the place, Inner eye et Softandhard. Pour Michèle Anne de Mey, elle a dansé dans Sinfonia Eroïca, avec laquelle elle a tourné dans le monde entier, et a créé Lands. Elle a également travaillé avec Justin Garrick, Jean Abreu, Figis et William Forsyth, Human Writes. Elle a créé plusieurs pièces On Friskin, Skonifrin, et a dansé dans Mental Finland, de Kristian Smeds. En 2015, elle entame une collaboration avec la chorégraphe et artiste visuelle Isabella Soupart, Short Films, C'est ici que le jour se lève. Elle rejoint la Needcompany pour la pièce La Maison des Cerfs et fait partie de la distribution de l’Art du Divertissement.

Bérengère Bodin • Dancer

Bérengère Bodin est diplômée du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers. Elle rejoint le chorégraphe Raymond Hoche pour Young people, old voices et danse dans De l’ Amour de Joëlle Bouvier. En 2004 elle rejoint Nod Dance Cy et travaille avec Carolyn Carlson et Euan Burnet Smith dans The Connected Curve. Elle intègre en 2006 le Kubilai Khan Investigation pour 24/24 event et la Cie As Palavra, The library. En 2007, elle rejoint la chorégraphe et artiste visuelle Isabella Soupart pour K.O.D. (2007), Collision(s) (2010), Words Film (2012), After Words (2015). En 2009 elle rejoint Robyn Orlin pour sa série de musée avec Babysitting Petit Louis au Louvre, et Babysitting Tête de cire au musée des Beaux-Arts à Lille. Elle rejoint les Ballets C de la B aux côtés d’Alain Platel pour Primero (2010), C(h)leurs (2012), Tauberbach (2014), Nicht Schlafen (2016). Et joue pour la première fois au cinéma dans Un homme à la mer (2016) de Géraldine Doignon.

Sabrina Montiel Soto • Visual Artist

Thomas Turine • Sound Designer

Thomas Turine est compositeur, musicien, ingénieur du son. Il a fait partie du groupe rock Major Deluxe et pratique la musique électronique. Il compose pour instruments électro‐acoustiques où il lie le mélodique traditionnel à la sonorité contemporaine. Il se consacre aussi à la recherche de langages sonores et d’écritures et collabore avec différents chorégraphes, performeurs et metteurs en scène, entamant une série de collaborations riches avec le théâtre et la danse contemporaine. Il collabore avec le chorégraphe Pierre Droulers, Inouï  (2004), Flowers (2009), le metteur en scène Claude Schmitz, Mélanie Daniels (2013),Darius, Stan et Gabriel contre le monde méchant (2015), Le Mali Film (2015), il collabore avec la chorégraphe belge Isabella Soupart pour In the Wind of time (2005), K.O.D. (2007), Words Film (2012), La Cie Mossoux‐Bonté, Whispers (2015),  Philippe Eustachon, la Cie Anomalie, Kris Verdonck, Michèle Anne de Mey. Il compose ainsi les musiques et espaces sonores et dispositifs de diffusion électro‐acoustique d’une quarantaine de pièces toutes aussi rigoureuses les unes que les autres. Au cours des années, il a développé un travail entre musique contemporaine et espace scénique, qui dépasse la musique pure, inventant son propre théâtre musical où l’infime expérience musicale est motrice d’images et de regards sur le monde. www.thomasturine.com